La crise du COVID-19 nous a permis de constater la fragilité de notre modèle économique et social, et au cœur de cette fragilité la grande précarité des petites structures associatives et de sport amateur. Il nous a alors semblé naturel d’envisager différemment le rôle de la métropole, comme un phare solide guidant dans la nuit plutôt que comme une source de stress supplémentaire.

C’est pourquoi nous avons engagé avec ce groupe de travail une réflexion sur la refonte des relations entre associations et métropole. Ces relations doivent à la fois simplifier la tâche administrative des associations partenaires, mais aussi valoriser le monde associatif comme un expert, capable d’accompagner nos politiques publiques autant que de les influencer.

Élu·e·s, citoyen·ne·s bénévoles, dirigeant·e·s de clubs ou d’associations ou simples bénéficiaires de leurs activités, tout le monde est le bienvenu pour mener à bien cette petite révolution !

Première synthèse des travaux

Les premiers échanges ont permis de sortir ce document de 6 pages intitulé "Une nouvelle ambition politique pour le sport amateur de la Métropole de Lyon". Vous pouvez le consulter en cliquant sur le document ci-contre, ou en suivant ce lien.

Votre référent :

Moïse Diop

Conseiller métropolitain
des Lônes et Coteaux

Articles en lien avec ce groupe de travail :
Aucun article récent en lien avec ce groupe de travail.

Rejoignez le groupe de travail !

Veuillez saisir votre e-mail, afin que nous puissions vous contacter pour le suivi.
Si vous préférez être recontacté·e par téléphone.
Si vous le souhaitez, vous pouvez détailler vos motivations à rejoindre ce groupe de travail