DISSOLUTION DES SOULEVEMENTS DE LA TERRE : QUE NOUS RESTE-T-IL POUR NOUS OPPOSER ?

Publié par Pauline FIVEL le

Ce matin en Conseil des Ministres a été actée la dissolution du collectif de luttes les Soulèvements de la Terre, sans motif crédible. Après une campagne de stigmatisation et de diffamation dans les médias ces derniers mois, la criminalisation des mouvements et des militants des organisations d’écologie politique marque un nouveau cap très inquiétant dans la politique de répression du gouvernement.

A l’heure où le changement climatique appelle à une réponse urgente, planifiée, et ambitieuse de l’État en lien avec les forces écologiques et les collectifs citoyens, l’arrestation par la sous-direction antiterrorist